ce que nous proposons Découvrir nos services offre gratuite nos tarifs-acheter + de services privés




  

10 petites minutes pour comprendre

tout ce que VYZIGO va transformer pour vous !

 

Voici l'histoire d'un entrepreneur, parmi tant d'autres :

Edouard est très inquiet à cause de la faiblesse de son chiffre d’affaires lié au peu de commandes récoltées sur son site Internet. En plus son « rank » sur les moteurs de recherches reste catastrophique...

Pourtant Edouard n’a jamais rechigné sur ses efforts et a essayé de tout mettre en œuvre pour faire connaître son site : il a travaillé les bases du référencement naturel (SEO), il s’efforce de tenir à jour tous les mois un petit blog et de faire vivoter sa page Facebook, il s’est également inscrit il y a quelques mois sur une place de marché pour proposer ses produits et soigne scrupuleusement la relation client.

Dernièrement il a tenté le tout pour le tout en organisant un petit concours et a aussi investi pas mal d’argent dans la publicité sur les réseaux sociaux, dans une campagne e-mailing et dans l’achat de mots clés.

Mais rien n’y fait, la fréquentation moyenne reste faible et il épuise sa marge en se battant sur les prix.

 

Après plusieurs semaines à vivre comme un ermite pour faire survivre sa petite entreprise, il décide de partir le temps du weekend pour retrouver ses amis Claire et Jean-Paul dans leur auberge. Changer d’air en prenant un peu de hauteur est peut être la meilleure chose à faire en vue d’améliorer sa situation…

 

Le restaurant de l’auberge est bondé, Edouard se félicite d’être venu, ça lui fait du bien de retrouver ses amis, de les voir en forme et aux petits soins pour leurs clients. Leur bonne humeur est contagieuse et ça lui remonte le moral.

 

Une fois les derniers clients sortis, les voila tous trois installés au coin du feu. Jean-Paul débouche une bonne bouteille de cidre pour l’occasion. Edouard explique donc sa triste situation et égraine toutes les mesures qu’il a mises en place sans arriver à améliorer sa visibilité et ses revenus.

 

Edouard : je suis devenu entrepreneur parce que je ne voulais plus vivre ce métro-boulot-dodo, j’avais ce besoin d’indépendance, j’avais envie de donner du sens, de réaliser un nouveau projet : le mien !

Je crois que je suis raisonnablement pragmatique, énergique et créatif. Mais là je galère trop, je me demande si je n’ai pas été trop confiant… Pourtant j’ai de très bons retours, les clients apprécient mes produits, mais malgré tout j’ai l’impression d’aller dans le mur, je n’arrive pas à faire émerger mon site e-commerce… Ça ne peut pas continuer comme ça, je dépense en publicité et en achat de mots clés souvent bien plus que ce que je gagne… Et à votre avis, qui sont les vrais gagnants dans l’histoire, hein ? …Pas moi ! ...Y'en a marre, on peut pas s'en sortir, on se fait complètement bouffer par les GAFA !

Claire : tu as raison, il devient quasi impossible pour un commerçant de vivre de son site web quand l'algorithme de Google favorise en priorité la diversité des références proposés par les plateformes des géants de l'internet...

Et pourtant, ça ne les empêche pas de nous vendre les mots clés à des prix prohibitifs, hein !!!

Jean-Paul : oui mais il n'empêche qu'on pense toujours, à tort, avoir tout fait dans les règles, mais la vérité c’est qu’on n’est pas des professionnels du SEO, c’est un métier qui évolue en permanence et notamment avec l'arrivée du "machine learning" qui va sérieusement nous compliquer la tâche, mais je pense que la clé logique se situe sur le contenu et le temps de consultation.

 

Claire : bon pour être honnête Doudou, ta situation nous rappelle beaucoup nos débuts difficiles, on dispersait nos efforts entre le site et le blog qui devaient nous faire connaître, sans oublier les réseaux sociaux, la relation presse, les publicités et j’en passe… Ca devenait très compliqué (et très chronophage) de tout faire compte tenu de tout le travail que demande l’auberge tant du côté de la restauration que de l’hébergement, pour au final n’avoir que peu (ou pas du tout) de retour sur investissement…

Jean-Paul : sans oublier aussi ce sentiment d’énergie gaspillée et de tout ce temps perdu pour pas grand-chose, c’était vraiment frustrant et on se demandait sans cesse ce que l’on n’avait pas fait comme il faut.

Edouard : oui, c’est hyper stressant…

Claire : et puis après on a été démarché par des plateformes de réservation, bon ça fonctionne pour se faire connaître mais ça revient vite très cher, il faut sans cesse payer des options pour être visible, baisser nos prix pour être bien positionné et je ne te parle pas du niveau de leur commission, au final on se sent comme prisonnier du système…

Jean-Paul : en plus on doit subir la concurrence pas très loyale des « bed and breakfast » qui cassent les prix et ne payent pas de charge, tout comme ces plateformes d’ailleurs qui n’ont de cesse de contourner les règles et que l’optimisation fiscale comme objectif…

Mais quoi qu’il en soit, qu’on ait des difficultés ou pas, on cherche tout le temps des solutions pour améliorer son travail, se faire connaître et gagner un peu plus d’argent. Les vaches maigres, ça ne peut pas durer éternellement.

Edouard : j’ai vu que vous aviez beaucoup de monde ce soir au restaurant, et au niveau des chambres comment ça va ?

Claire : très bien, on est presque complet, enfin, il reste juste une chambre pour toi si tu décides finalement de rester !

 

Edouard écarquille les yeux, puis demande incrédule :

- mais alors, qu’avez-vous mis en place pour que ça fonctionne maintenant ?!

Jean-Paul : en fait, il n’y a pas de secret, on a fait le tri et là on avance avec prudence en progressant dans nos objectifs pas à pas...

Il est capital de comprendre que l'offre est si abondante actuellement sur le marché que nous évoluons dans une économie de l'attention, il faut donc attirer l'attention sur notre entreprise et nos produits, puis conserver longtemps cette attention, et le seul moyen d'y arriver : c'est d'être généreux !

Les êtres humains sont programmés pour apprécier les gestes de bonté, aucune campagne de publicité (aussi chère soit-elle) ne pourra créer un lien émotionnel aussi fort que celui établi grâce à des cadeaux que nous avons soigneusement choisi pour nos clients.

Et donc aujourd'hui, pour gagner en visibilité et se faire connaître par un plus large public (et de nouveaux clients !), on mise essentiellement sur la nouvelle plateforme de Vyzigo, simplement parce qu'elle nous aide à rendre l'ordinaire extraordinaire et grâce à cela nous laissons une impression forte, positive et inoubliable pour nos clients !

Edouard : c'est vraiment très intéressant ce que tu dis... Vyzigo ?... Je ne connais pas, qu’est-ce que c’est ?

Claire : Vyzigo c’est la petite boite lyonnaise qui propose les célèbres « Campagnes de divertissement », ce sont différents systèmes de marketing en ligne innovants et déposés auprès de l’INPI, tu vois avec des concours amusants dont les gens raffolent, tout ça…

Edouard : ben perso, j’ai déjà organisé un concours sur Facebook avec un beau lot qui coûtait une blinde, résultat : à peine 1.000 participants pour peut être 2 ventes et le soufflé est très vite retombé… Une catastrophe… Bonjour le ROI !

Jean-Paul : non non, c’est très différent. Là il s’agit de packs de services qui agissent concomitamment et qui t’aident à te faire connaître d’une manière très détaillée par les internautes qui viennent s’amuser tout en découvrant tes offres.

Ça te permet de proposer des questionnaires, de diffuser des messages, des promos, des bons d’achats et d’offrir aussi des cadeaux. Bref de vraiment attirer l’attention sur toi, de mettre en avant tes produits et tes services, et ainsi de faire visiter longuement et de fond en comble ton site web, ou ton commerce, tout en faisant participer des milliers d’internautes qui sont déjà tous membres de la communauté PetanK-Poursuite.fr !

Claire : ce point là est très important Doudou, car dans les concours qui sont proposés traditionnellement tu dois te débrouiller tout seul pour attirer des internautes, par exemple en achetant une campagne e-mailing bien ciblée ou un mini site dédié : ça coûte un bras, c’est chronophage, et le résultat n'est pas garanti…

Mais là chez Vyzigo ce n’est pas du tout le cas, tu touches un tout nouveau public qui est friand de nouveauté et qui attend tes offres de pied ferme !

Jean-Paul : bref, c’est moderne, populaire et ludique : c'est l'association du shopping et du divertissement, les gens adorent !

Pour nous ça s’est révélé très simple à mettre en place, et surtout rentable très rapidement !

Edouard : oui mais le prix du service qui est proposé, plus les produits à offrir dans un concours ça revient forcément cher, non ?

Claire : non pas du tout, car si l’un de tes produits est choisi par le gagnant d’un « Concours Gratuit PetanK-Poursuite », ils te le remboursent * !!!

 

 

Pack de Vyzigo

 

Edouard : ah bon ?! …

Jean-Paul : sérieusement, je pense que leur nouveau concept est en train de bouleverser la communication des commerçants, tout comme le pilotage automatique a bouleversé l’aviation en son temps !

Edouard : et donc dites-moi comment fonctionne ces packs de services ?

Jean-Paul : en fait c’est adaptable en fonction de ce que tu veux faire et de ton budget ! Les packs Campagnes de Divertissement durent de 1 à 6 mois, tu peux en mixer plusieurs si besoin (je te le recommande) et c’est très abordable : ça commence à partir de seulement 15€/mois !

Edouard : ah oui c’est très abordable, mais sinon, il n’y a pas déjà des boites qui proposent des concours, non ?...

Claire : non ce n’est pas ce genre "d’instant gagnant" ou de "concours basique", comme on te l’a dit ça n’a rien à voir du tout !

Chez Vyzigo il n’y a pas de tirage au sort et ils s’appuient sur une communauté très active où chaque internaute revient défendre jour après jour son score dans les concours de PetanK-Poursuite.fr. Les gens aiment revenir batailler dans la bonne humeur et avec leurs amis, ils sont carrément accros !

Jean-Paul : la différence se situe également au niveau de la complémentarité de leurs services et de la répétition des parutions, des messages, de l’exposition de nos services auprès de tous les membres et surtout de la durée des consultations qui explosent. On a pu constater une véritable implication des internautes et donc forcément une excellente mémorisation de notre site et de nos offres : ça a aussi engendré un max de visites ici sur place et donc mathématiquement nous avons obtenu beaucoup plus de clients et de réservations en retour !

Claire : avec Vyzigo on récupère également plein de backlinks parce qu'ils diffusent les résultats de nos concours sur les réseaux sociaux, un vrai buzz qui dope encore plus notre notoriété, c’est tout bénef quoi !

Edouard : ah oui c’est bien ça !

Jean-Paul : par exemple il faut savoir qu’à cause de ses algorithmes, Facebook ne diffuse que très peu les publications aux fans des pages (environ 4%) et ne valorise que ce qui est partagé ou suscite de l’intérêt…

C’est pourquoi Vyzigo nous recommande de venir sur leur page commenter, liker et partager les publications des résultats de nos concours (nous le faisons depuis notre page officielle ainsi qu’avec nos comptes perso) pour féliciter le gagnant. C’est indispensable, car d’une part l’algorithme augmente le rating de la publication (parce qu’il y a de l’intérêt dessus) et d’autre part parce que ça encourage également le vainqueur et ses amis à commenter eux aussi ; c’est ainsi que le rating monte à nouveau et permet à la publication de s’afficher sur le mur d’encore plus de gens !

Claire : ça fonctionne comme un cercle vertueux : chaque publication qui obtient une bonne viralité augmente la portée du suivant. Il est important d’ajouter aussi qu’il faut penser à la qualité des contenus plutôt qu’à la quantité et que les posts populaires d’une marque sont pris en compte par les moteurs de recherche comme Google et améliore in fine son rank !

Edouard : c’est pas bête cette astuce d’aller partager systématiquement ce qui concerne nos entreprises.

 

Edouard, toujours très concentré, boit une gorgée de cidre puis demande :

- et comment avez-vous fait pour mesurer exactement la montée du trafic ?

Jean-Paul : avec Google Analytics : on a pu constater de très gros pics de consultations pendant les campagnes sur notre site, sur le blog et également sur la page Facebook, avec une descente en pente douce ensuite, on n’avait jamais vu autant de consultations ! On a eu aussi beaucoup d’affluence ici à l’auberge avec des clients qui venaient jouer pour essayer de gagner un repas en amoureux, une séance de spa ou un weekend peinard tout compris !

Claire : il ne faut pas croire non plus que ça marche tout seul, hein, car il y a une saine concurrence entre les pros sur la plateforme pour attirer l'attention des internautes : pour réussir il faut donc être attractif et créer l'évènement !

Edouard : ça me parait logique, il faut être visible !

Claire : mais au-delà de la visibilité ce qui est intéressant c’est que ça permet de fidéliser les clients existants (notamment grâce aux Services Privés) et d’en conquérir plein d’autres, c’est vraiment ce qui nous plait dans ce nouveau concept.

Maintenant on a décidé de faire des campagnes tout au long de l’année avec, en plus, des actions ponctuelles complémentaires. C’est super, car la relation avec les clients est devenue très sympa, chaleureuse, pleine d’ondes positives et de bonne humeur, c’est incroyable tout ce que ça a changé : il y a quelque chose de vraiment très spécial qui se passe avec nos clients grâce à Vyzigo et à sa plateforme ludique.

Jean-Paul : en fait c’est une nouvelle forme de relation client : ça change tout !

Edouard : c’est convainquant, je dois y réfléchir très sérieusement, vous avez raison.

Jean-Paul : en ce moment ils proposent justement une offre découverte gratuite *, tu devrais profiter de l’aubaine de cette grosse réduction pour te composer une belle campagne, qui correspond vraiment à tes besoins. Tu pourras mettre en avant tes produits phares, tes services, ton professionnalisme, bref c’est le moment ou jamais !

Edouard : ah ben s’il y a une grosse réduction c’est cool, ça va me permettre de tester ces nouveaux outils !

 

 

offre promo de Vyzigo !

 

 

Claire : Antoine de St Exupéry disait : avoir un objectif sans avoir de plan, ça s’appelle un vœu !!!

Pour que ce soit efficace il faut bien réfléchir, tout organiser en amont en vue d’optimiser l’impact de ta campagne et d’attirer le maximum de gens, puis de les convertir en clients. Alors tu dois :

- rédiger le questionnaire de 4 questions du « CliK and Win », c’est un QCM que les gens aiment bien

- poser la question mystère du « Bon d’Achat », les bons d’achat gagnés font venir les clients 

- choisir le produit mystère du « Shimili-Mili-BoutiK » et…

Edouard : pardon mais tu vas trop vite là, à quoi servent au juste toutes ces questions ?

Jean-Paul : le CliK and Win permet aux membres de gagner des participations pour les Concours Gratuits PetanK-Poursuite, ils sont donc très motivés, mais pour cela ils doivent farfouiller ton site web pour y dénicher les 4 bonnes réponses, à toi de voir ce que tu veux mettre en avant (produits, services, entreprise, évènement…). C’est le même principe avec le concours du Bon d’Achat où ils doivent trouver la réponse à la question mystère, et idem pour le concours Shimili à ceci près que là il s’agit de la découpe photo d’un produit, ils devront donc examiner ton site de fond en comble en épluchant toutes tes rubriques pour trouver où se cache le produit mystère et tenter de le gagner !

Edouard : ah OK, je commence à comprendre : en participant aux différents services du pack, les membres vont revenir plusieurs fois pour farfouiller sur le site, le blog ou Facebook (en fonction de ce qu’on a choisi), on obtient ainsi des visites longues et très approfondies car ils sont motivés par les promos et les cadeaux. Cette répétition des actions et des messages vont ainsi leur permettre de mieux mémoriser dans le détail toute notre gamme de produits et de services. C’est forcément efficace... En fait c’est vraiment très malin tout ça !

Claire : et c'est très performant, tiens regarde, juste après la dernière campagne de divertissement, on a calculé que les abonnés à notre newsletter ont encore augmenté de plus de 40% !

Jean-Paul : note aussi que notre petit site web, le blog et notre page Facebook sont vraiment très basiques, c’est pour cela que pour trouver certaines réponses à nos questions, il faut que les gens viennent nous rendre une petite visite sur place, ici, à l’auberge !

 

Claire ressert une tournée de cidre, Edouard récupère son verre et poursuit :

- aaah oui d’accord : l’exposition peut donc être nationale ou locale et physique, voire même les deux, pour répondre aux besoins des auberges comme vous, ou des commerçants qui ne sont pas tous sur le web et qui souhaitent juste attirer le public dans leur établissement, ouaip, c’est décidément bien vu tout ça !

Claire : je poursuis donc ta « to do list » si tu veux bien :

- tu dois aussi préparer le « Code Cadeau », à savoir quelle remise tu vas offrir et pour quelle durée. Il est diffusé directement dans le compte de tous les membres de la communauté, c’est très important pour déclencher des ventes immédiatement : quand les gens savent qu’ils ont dans les mains une réduc, ils regardent ton site avec un œil beaucoup plus aiguisé, tu peux me croire !

- il faut sélectionner les produits que tu vas exposer dans les « Concours Gratuits PetanK-Poursuite » (les produits de tous les pros sont regroupés en fonction de leur prix dans les différents concours), c’est le système le plus populaire et comme on l’a dit tantôt, si le gagnant de l’un des concours a choisi un de tes produits, ils te le remboursent * !

- et enfin écrire ton « message à ne pas manquer » (qui apparaît dans les fiches produits des Concours Gratuits PetanK-Poursuite) avec ton offre irrésistible (si possible différente du Code Cadeau) car le but de l’opération, ne l’oublies jamais, c’est de CONVERTIR ces visiteurs en clients !

Edouard : effectivement, je pige mieux comment tout cela est lié. Il faut attirer l’attention, se démarquer, être convaincant, puis offrir une opportunité d’achat pour pouvoir convertir : finalement c’est très ludique pour nous aussi d’utiliser ces outils !

Claire : il faut expliquer aussi que si ton produit n'a pas été choisi par le gagnant du « Concours Gratuit PetanK-Poursuite », c'est qu'un autre était plus attractif pour le gagnant, mais le tien aura quand même attiré l'attention et généré une multitude de visites (en fonction de son attractivité) mais tu n'auras pas à l'expédier !

Edouard : aaah ouais, je comprends maintenant : si mon produit est choisi par le gagnant je fais le buzz sur les réseaux sociaux et il m'est remboursé *, et en revanche s'il n'est pas choisi, il a tout de même engendré des visites sur mon site, du fait de son exposition, mais ne me coûte rien au final... C'est vraiment intéressant parce qu'en fait tout le monde gagne !

 

Jean-Paul : au lancement de ta campagne il ne faut surtout pas rester les bras croisés mais penser à fidéliser : tu dois profiter de l’aubaine pour relancer tes fans sur ta page Facebook, faire une newsletter, un petit e-mailing vers tes clients, bref, il faut rameuter tous tes proches pour qu’ils viennent participer à ta campagne et il faut aussi les encourager à inviter également tous leurs amis : c’est le moment ou jamais de faire parler de toi !

Edouard : absolument, tout cela me semble très logique. En fait le potentiel de visites que ça doit induire est vraiment énorme, et si en plus les gens ont en main un Code Cadeau ou l’offre irrésistible je vais être obligé d’embaucher quelqu’un pour faire les expéditions des colis moi !

Jean-Paul : c’est tout le mal qu’on te souhaite Doudou !

Claire : attention, il te faut bien choisir la DUREE de ta campagne (pack de 1, 2, 4 ou 6 mois) car c’est le cadre dans lequel tous les services vont se dérouler, et ensuite, tu dois adapter le VOLUME de chaque service (avec les options plus de services) en fonction de tes objectifs de visites et de ventes.

Il faut bien comprendre que les ratios de transformation sont d’autant plus élevés que tes produits offerts sont attractifs (Shimili, Concours Gratuit) et que tes offres promotionnelles sont irrésistibles (Code Cadeau, Bon d’Achat, à ne pas manquer). Il faut donner pour recevoir et avoir la volonté de sortir du lot pour attirer les clients !

 

 

optimisez vos campagnes avec les packs de Vyzigo

 

 

Edouard regarde songeur le feu qui crépite dans la cheminée et acquiesce :

- c’est tellement vrai tout ça…

Jean-Paul : n’oublie pas non plus que tu vas exposer tes offres auprès d’un tout nouveau public !

Alors moi je te conseille d’y aller carrément et d’être ambitieux pour relancer ton affaire, car c’est trop dommage d’y aller petit bras quand on peut profiter d’une grosse réduction comme actuellement, donc prévois un petit budget en plus pour obtenir une grosse campagne à moindre coût !

Parce que, qui dit beaucoup de visites implique que tu dois avoir suffisamment de volume dans tes services (Code Cadeau, CliK and Win), car sinon ils vont être bouffés en quelques jours seulement !...

Edouard : oui j’ai bien compris le truc, j'obtiendrais logiquement des résultats en fonction de mon investissement et de ce que j'offre, et tu as raison, frapper fort, c’est ce que je vais faire... D'abord ne plus se disperser, rechercher l'efficacité et économiser sur le reste : déjà je vais en finir avec la place de marché qui ne me rapporte rien et je ne vais plus gaspiller autant d'argent dans l'achat de mots clés ou la pub trop aléatoire des réseaux sociaux !

Claire : tu devrais aussi jeter un œil au « Plan Vyzigo » qui est une méthode qui présente les 5 leviers pour booster la croissance du chiffre d’affaires. Et n’oublie pas que comme le disait Gutenberg : on n’a qu’une seule occasion de faire une bonne première impression !

Edouard : et en plus ils ont même une méthode pour nous aider à progresser, cool, c’est vraiment bien ça !

Jean-Paul : pour te donner une idée nous programmons maintenant plusieurs campagnes en simultané pour profiter de l’effet multiplicateur des « options plus de services » ; par exemple, imaginons que tu achètes deux packs MAXI, un de 4 et un de 6 mois, plus en renfort un volume de 500 usages de ton CliK and Win pour 100€, ces derniers vont donc se multiplier dans chacun de tes packs : 4 mois = fois 4 (500x4 = 2.000 usages), plus 6 mois = fois 6 (500x6 = 3.000 usages) au total tu obtiens 5.000 usages (en plus des 8.000 déjà dans les packs) sans supplément de prix, tu te rends compte du volume, de l'impact que ça peut avoir à terme sur ton CA, tous ces clients potentiels qui vont venir farfouiller dans ton site pour le découvrir en détail et y dénicher les réponses à tes questions !!!

Edouard : aaah OK… Purée c’est dément ce multiplicateur ! C’est quand même hyper malin comme concept, en fait il faut vraiment bien réfléchir pour pouvoir en exploiter toutes les possibilités, j’aime bien ça moi, quand on fait appel à mon intelligence !

Claire : ben justement, c’est exactement de ça qu’il s’agit !...

 

Jean-Paul : Doudou, il est indispensable de comprendre qu’aujourd'hui, l'explosion des réseaux sociaux a complètement transformé la relation entre les consommateurs et les commerçants, elle devient plus personnelle, plus engagée.

Cette petite boite Lyonnaise a tenu compte de ce bouleversement pour repenser le marketing en ligne avec la gamification, et aussi la manière dont les marchands présentent leurs offres au public pour proposer une expérience client positive au sein de la communauté de ses membres. C’est en replaçant l’humain au centre des interactions que Vyzigo suscite de l’engagement pour que l’internaute partage ses bons moments et qu’il devienne ainsi un ambassadeur de nos entreprises !

Claire : Doudou, le changement est en marche et tu ne dois pas rater ce train !

Nous t’avons démontré les progrès qu’il nous a apportés en termes d’efficacité et de profits. Tu dois absolument intégrer le fait que les consommateurs d'aujourd'hui sont de plus en plus connectés en permanence les uns aux autres et qu’ils s'influencent ainsi toujours davantage !

 

Edouard : ben dites donc, ça m’en fait de nouvelles choses à prendre en compte, en fait il faut que je me tourne vers l'avenir et que je change complètement de logiciel moi : tout doit s’imbriquer pour plus d’efficacité, il faut que je pense global, multicanal. C’est comme tirer sur une cible avec plusieurs cordes à son arc, mais en plus avec plusieurs flèches !

Jean-Paul : surtout n'oublie pas que la clé du succès c'est l'attention, j'appelle ça la "théorie du lampadaire" car les gens aiment se poser là où il y a de la lumière !... Alors profite de l’aubaine pour t’inscrire rapidement sur Vyzigo afin de te concocter une belle campagne, tu verras, tu seras vite converti parce que comme ils le disent : rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue !

Edouard : oui j’ai bien compris, c'est génial, je vous remercie sincèrement pour votre aide parce que grâce à vous je suis regonflé à bloc là !

Claire : permets moi de préciser également que tu dois comprendre que si tu veux vivre de ton travail, l'enjeu essentiel n'est pas de partir en guerre contre des moulins à vent (les géants de l'Internet dont tu te plaignais tantôt) mais plutôt de tout faire pour répondre aux attentes de tes clients !!!

Alors "focus" Doudou, car à partir de maintenant la seule limite à ta réussite : c’est ton imagination !

Jean-Paul : une dernière chose, très importante : les perdants trouvent des excuses, les gagnants trouvent des solutions !...

 

 

 

Comment créer sa Campagne ?

1 - Choisissez votre Pack et sa durée (jusqu'à 6 mois)

A - cochez les Options "Confort" et "Absolue"

2 - Associez-le avec "plus de Services"

3 - Déterminez le nombre de "Services Privés"

Touche-small.gif

 

* Pour tous renseignements reportez-vous aux conditions de l’offre et aux CGV.



Continuez votre navigation sur les pages secondaires de Vyzigo.fr :

10mn pour comprendre Les 5 leviers de croissance en savoir + sur les Services A propos + d'infos



Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue !
Copyright 2009-2018. Vyzigo sas au capital de 60.000 euros. RCS Lyon B 513 738 054. Tous droits réservés.